Des cheveux et des hommes

Format : 52 min
Diffusion : France 5
Réalisation : Stéphane Benhamou

Il y a une cinquantaine d’années, les cheveux ont pris la parole et le pouvoir. Depuis, ils en ont vu de toutes les coupes et de toutes les couleurs. Il n’a pas été seulement question de modes, mais également d’identités, de libérations, d’émancipations… de révolutions.

On a eu les cheveux plus longs pour dire qu’on est rock, beatnik ou hippie. On a brandi la coupe afro comme un manifeste,  osé des coupes déstructurées ou asymétriques pour marquer sa différence : la banane des rockeurs, la crête provocatrice des punks, la tonsure agressive du skin-head,  les épais dreadlocks pour clamer son altermondialisme, on a fait des mèches et des teintures pour rester jeune, des rajouts pour en mettre plein la vue, on s’est fait la boule à zéro depuis le Mondial 1998, des motifs ultrasophistiqués comme Beckham ou Cissé. Et puis on a tout eu sur la tête des brushings mises en plis, coupes au carré, choucroutes, permanentes et défrisages  pour dire qui on aime, qui on veut imiter, pour marquer ses origines ou les faire oublier. Finalement on peut raconter ces cinquante dernières années à travers ce qu’on a fait avec nos cheveux.